Camille Epplin illustratrice papier: Vitrine, en masking tape et papier découpé, à la médiathèque de Sélestat

22 novembre 2016

Vitrine, en masking tape et papier découpé, à la médiathèque de Sélestat

exposition médiathèque

Je commence à trier mes photos de l'expo à la médiathèque de Sélestat (qui a lieu jusqu'au 31 décembre). Pas facile de faire un choix!
Alors commençons pas le commencement : la porte d'entrée!
Et oui, lorsque l'on entre dans cette belle médiathèque on passe un sas de portes vitrées. Je ne pouvais pas laisser cet endroit si lumineux vide et sans couleurs... Je rêvais de faire un petit quelque chose en papier et masking tape. Et par chance, Madame la directrice, Elisabeth Pflieger, m'avait gentiment donné le feu vert, j'ai donc sauté sur l'occasion! Venez je vous montre.


Ce sas accueille une porte coulissante, en verre et donc visible des deux côtés. Je ne pouvais pas coller un décor côté coulissant (vous imaginez le désastre à chaque ouverture). Je ne pouvais pas non plus imaginer quelque chose "tout papier", il fallait que ça tienne, et bien, car le vent et la ventilation du bâtiment pouvaient décoller les éléments...
Il fallait aussi que ce soit recto verso, sans mettre du ruban adhésif transparent à tout bout de champ, car même transparent il se voit, et surtout il est très très difficile à enlever!!!

J'ai donc opté pour du papier (forcément puisque c'est le thème phare de l'expo) mais aussi du masking tape pour faire tenir le papier (ce fameux ruban collant coloré, en papier de riz, qui se pose et s'enlève facilement) . Et aussi un peu de calque coloré pour le côté lumineux.

J'ai donc joué avec le masking tape pour l'inclure dans les illustrations.
Je m'explique :

Camille Epplin

Ici par exemple les pages du livre tiennent avec de fines bandes de masking tape blanc.


vitrine papier découpé et masking tape


papier découpé


Ici encore ce sont les lames des ciseaux et les nageoires des poissons qui sont réalisées en masking tape.



vitrine papier découpé et masking tape



fleurs et pioupiou



Là encore, des plumes jaunes et vertes ont été remplacées, toujours par ce fameux masking tape.
Ou plus simplement des ronds roses sont utilisés pour coller une fleur.

Je m'arrête là, je pense que vous avez compris le principe !



En ce qui concerne le thème de la fresque, celle-ci représente un livre ouvert où en sort des illustrations volontairement choisies en fonction des thèmes présentés dans l'exposition comme :

-Les pioupious (c'est obligatoire !)
-Les fleurs du Corso Fleuri
-Les boules et sapins de Noël
-Les poissons pour faire référence au livre  "Le Poisson volant qui voulait voler vraiment"
-L'escargot que l'on retrouve dans un des jeux Janod
-...


Entre la lumière, les vitres, et les aléas (pas de chance pour ma séance photo, il y avait des vélos et un temps pluvieux!) j'ai bien eu du mal de prendre des clichés qui retranscrivent bien ce petit coin. Quoi qu'il en soit, je vous les montre en espérant vous donner un aperçu de ce que cela peut bien rendre en "vrai".

Je vous invite pour la suite de l'exposition très prochainement!


vitrine papier découpé et masking tape



fresque découpée



christmas windows display



cactus poisson et ciseaux



vitrine papier découpé et masking tape



window displau bibliothèque



Fresque vitrine médiathèque en papier découpé