Camille Epplin illustratrice papier: Nouveaux produits en cours de fabrication pour les festivités de Pâques qui auront lieu du 5 au 17 avril à Sélestat. #1 Suspensions pour arbre de Pâques.

8 février 2017

Nouveaux produits en cours de fabrication pour les festivités de Pâques qui auront lieu du 5 au 17 avril à Sélestat. #1 Suspensions pour arbre de Pâques.

suspensions en papier découpé

La ville de Sélestat m'a proposé un stand durant les festivités de Pâques 2017, pour présenter mon travail aux visiteurs. C'est avec joie que j'aborde ce nouveau thème de décoration!
Il faut savoir que les marchés de Pâques sont très présents en Alsace... Et le thème poussins, poules, et autres pioupious me convient tout à fait, pas vrai?
Je vous présente dans ce premier article mes confections de suspensions pour arbre de Pâques.


De l'idée à la conception papier : 

Comme à mon habitude, je saute sur mon carnet pour gribouiller mes premières idées. L'envie de réaliser un pioupiou en cage me trottait dans la tête depuis quelques temps. Là, c'est l'occasion rêvée pour me lancer.
Je ne vous cache pas qu'il a fallu que je me creuse la cervelle pour pouvoir réaliser une petite boule de la taille d'un œuf, avec à l’intérieur un pioupiou, 100% en papier! Le tout devant être solide pour pouvoir être suspendu à un arbre de Pâques.



Ici ce sont les cages. Je réfléchi afin que mon prototype puisse être reproduit plusieurs fois tout en limitant au maximum les chutes de papier. Après avoir réalisé quelques essais à la main pour trouver les bonnes dimensions, je reproduit mon prototype sur ordinateur pour qu'il soit découpé mécaniquement à l'aide d'une machine.

Je ne vous cache pas que le découpage et l'assemblage des cages est très long... une fois réalisées je peux m'atteler à ma partie préférée : la création de mes fameux pioupious papier!










La fabrication de pioupiou : 

Pour cette étape je laisse de côté ma machine à découper pour travailler à la main. Du calque, un bon crayon, du papier coloré et le tour est joué!
Je déteste faire plusieurs fois les mêmes choses, c'est pourquoi je préfère réaliser autant que possible les éléments à la main. Ici ça me permet de créer des oiseaux aux couleurs et formes différentes. je peux changer la forme du plumage, du corps, du bec....
Plus j'en réalise et plus les idées me viennent. ici pour le moment j'ai créé deux modèles différents, d'autres viendront compléter cette petite famille très prochainement.


















 

Le packaging : 

C'est bien beau tout ça, mais il y a un soucis de taille a régler. Le papier c'est fragile, comment transporter tout ce petit monde sans l’abîmer?
Ah ah, c'est là qu'intervient mon autre casquette! A force de créer des produits susceptibles d'être vendus, je réfléchi toujours au packaging! Comme à la fin de cet article par exemple où je vous montre comment je protège mes suspensions pioupiou.




Je ressors mon carnet et ma règle pour imaginer un prototype qui pourrait à la fois présenter et protéger mes petites cages en papier.
J'utilise pour cela du carton de récupération (un petit geste pour la planète au passage!).
Une fois que mon prototype est testé et validé, j'ai une aide sensationnelle pour réaliser toutes ces petites boites. C'est ma maman, qui heureusement, m'aide dans la découpe de mes packagings. Tout simplement parce que les journées ne font que 24 heures et que j'ai une chance immense d'avoir une maman disponible qui aime passer quelques jours par mois à bricoler à mes côtés. Hé oui, ma petite entreprise devient familiale!
Pour voir le packaging terminé (parce que je crée de jolies étiquettes aussi!) il faudra venir me rendre visite sur mon compte Instagram ou mieux encore sur mon stand si vous êtes dans les parages du 8 au 17 avril prochain à la salle Sainte-Barbe de Sélestat!

A très vite pour d'autres réalisations (j'ai beaucoup de nouveautés à vous faire partager)