Camille Epplin illustratrice papier: Une nouvelle illustration en papier découpé pour l'affiche du Corso Fleuri 2017 ( et son making of! )

12 juillet 2017

Une nouvelle illustration en papier découpé pour l'affiche du Corso Fleuri 2017 ( et son making of! )


La voici, la voilà! Ma toute nouvelle affiche pour le Corso Fleuri!
Pour sa 88ème édition la ville de Sélestat m'a offert la chance de pouvoir réaliser la communication graphique de ce superbe événement! Cet année direction "Au gré des flots". Je partage avec vous dans cet article les dessous de fabrication de cette affiche, suivez le guide >>



Pour ceux qui n'avaient pas pu suivre l’aventure de l'an passé, voici l'affiche que j'avais pu réaliser l'an passé. Une chance incroyable de pouvoir participer à cet événement si important par ici.
Cette année le thème s'intitule : "Au gré des flots", autant vous dire qu'il m'a tout de suite plu!

J'ai pu prendre connaissance des chars dessinés par Eric Ball et ainsi plonger dans les univers qui seraient présentés aux spectateurs.
Chalutier, Banquise, Mississippi, Viking... Et j'en passe. Autant de thèmes intéressants que je souhaitais mettre en avant.
Comme d'habitude, j'ai réalisé un croquis et une mise en couleur rapide pour présenter mes idées. Cette année, je voulais créer un flot où les thèmes des différents chars y seraient représentés comme un défilé sur un cours d'eau.
Cette année le côté floral de l’événement: les Dahlias, serait mis en avant avec un jeu d'eau, de cascades et de motifs présents sur les bateaux (comme la toile du viking ou la roue du bateau à aube).

Ayant déjà réalisé une cascade pour un cadre castor (que vous pouvez revoir ici), j'avais bien en tête le principe de fabrication. Je me suis également inspirée pour le fond vert du magnifique travail de l'artiste M. Eiko Ojala très connu dans l'univers du papier.





Une fois ces croquis validés la création papier peut commencer.
Je reprends mes tracés à l'aide d'un logiciel informatique pour pouvoir utiliser une machine à découper et également mettre à l’échelle réelle ma future création. Certaines pièces de papier trop grandes ou à l'inverse trop petites pour la machine ont été découpées à la main.

Voici une petite vidéo qui reprend le début de mon travail. Je vous expliquerais ensuite comment j'ai pu proposer cette année deux formats différents : en portrait pour l'affiche et en paysage pour l'impression des billets, créations des bannières publicitaires et futurs kakémono.
Place à la vidéo :





On peut apercevoir sur la vidéo que j'ai découpé la forme de mon cours d'eau dans le papier vert pour y faire glisser en dessous une feuille de papier bleu qui représentera par la suite l'eau. Cette technique m'a permis de donner du relief à ma verdure et des jeux d'ombres sur les contours du cours d'eau, à la manière de Eiko Ojala.

Voici quelques photos durant la réalisation des différents éléments de l'affiche:



























Après avoir créé les différents éléments, j'ai donc commencé à les assembler pour pouvoir prendre une photo de l'ensemble qui correspondra à l'illustration finale de l'affiche.
Cette année j'ai donc travaillé sur les deux formats ( paysage et portrait ) pour faciliter mon collègue Patrick Keller lors de la mise en page des différents formats: affiche, billetterie, encarts publicitaires, etc...
J'ai travaillé en premier lieu sur le format portrait (vertical), puis j'ai redécoupé un cours d'eau dans la longueur cette fois pour réaliser le format paysage (horizontal).
Pour des raisons évidentes d'espace mais aussi de jeu de lumière, je me suis placée dans mon salon pour bénéficier de la lumière naturelle des deux fenêtres. Bon ce jour là, dommage, il y avait un peu trop de soleil (un jour voilé est préférable, mais allez le dire à la météo...)


















Je vous passe les détails du nombre de clichés que j'ai pris pour avoir la bonne composition et la bonne lumière...
Voici donc après X tentatives les deux illustrations photographiques retenues :
J'espère que toutes ces explications vous auront plus ;)