Camille Epplin illustratrice papier: Comment de petits soucis de santé m’ont apportés un nouveau souffle artistique?

1 avril 2016

Comment de petits soucis de santé m’ont apportés un nouveau souffle artistique?

http://camillepplin.blogspot.fr/2016/04/voici-un-article-un-peu-different.html

 

  Voici un article un peu différent. Pas de nouvelles créations ici mais une réflexion sur mon travail.

En travaillant sur ma nouvelle boutique Etsy (qui verra le jour prochainement, je vous en reparlerai) j'ai du me poser quelques questions.

Et notamment pourquoi le papier? Pour ceux qui me connaissent depuis longtemps, vous avez pu remarquer que mes illustrations ont beaucoup évoluées. C'est normal me diriez vous, on évolue. Nos goût changent et encore plus particulièrement aujourd’hui dans notre société où tout va très vite. Mais ce nouvel attrait pour le papier a été aussi un choix pour mon bien-être.

Venez je vous explique : 

  J’ai commencé à travailler en tant qu’illustratrice à mon compte en 2007. Comme beaucoup, je me battais déjà contre quelques douleurs lombaires (travail statique, devant un ordinateur… vous connaissez j’imagine, c’est le quotidien de beaucoup d’entre nous).
Je me suis coincée le bas du dos à plusieurs reprises : Lumbago, sciatique puis hernie discale… Heureusement j’avais la chance de travailler au côté d’iDzif (imprimeur de stickers). Comme notre collaboration se passait fort bien le responsable me laissait créer à mon rythme, me permettant de mon côté de travailler ou passer la journée couchée en fonction de l’état de santé du moment.


Après la médecine "moderne", j’ai commencé à m'orienter vers des méthodes plus douces :

  • Ostéopathie, kiné, régime anti-inflammatoires, acuponcture, yoga, piscine, huiles essentielles… On essaye vraiment tout quand c'est comme ça.

  • Puis j’ai équipé mon lieu de travail :

    • Tout d’abord une chaise "assis à genoux". Ça soulage, mais à longueurs de journées ce sont mes genoux qui commençaient à avoir mal...

    • Par la suite j’ai testé un gros ballon gonflable pour remplacer la chaise, vous savez ce fameux swiss ball

  • Après quoi j’ai rehaussé mon bureau pour pouvoir travailler debout.

À force de tapoter sur Internet (et oui on fait tous ça maintenant : rechercher des articles, des solutions autres qui pourraient nous aider.)
Je suis d’abord tombée sur un très bon livre (pour mon cas en tout cas) où je me suis vraiment retrouvée.

Livre un corps sans duleur de Christophe Carrio
Un corps sans douleur de Christophe Carrio


Je vous avoue que la couverture m’a fait hésiter à plusieurs reprises avant de me lancer. Un grand sportif musclé qui pouvait m’aider? Je me suis lancée dans l’auto massage à l’aide d’une balle de tennis. J'ai aussi suivi ses séances d’étirements, de musculation pour modifier ma posture.
Les résultats sont vraiment probants. Le plus dur est de maintenir le rythme et de réussir à se prendre une heure par jour. Dès qu'il y avait du mieux j’avais tendance à lâcher...

Et même si ça m’a beaucoup aidé, mon travail restant toujours statique, mes douleurs revenaient au bout de quelques heures.

  J'ai donc cherché un plan B : 

 

 A force de chercher (toujours sur le net….) Je suis tombée sur un tapis magique, un peu barbare tout de même !

Tapis d'acuponcture Champs de Fleur pour mal de dos
Tapis d'acuponcture "Champs de Fleurs"

Le "Champ de Fleurs" est un tapis d'acupuncture. Le principe est assez simple. On s’allonge sur ces piques là où l’on veut se détendre : nuque, dos, mollets…  et passé les 3 premières minutes douloureuses on sent une chaleur et une détente qui vous envahi. Ça fait un peu plus de 2 ans que je l’utilise quotidiennement une vingtaine de minutes (c’est devenu addictif je pense). Petit à petit mes douleurs matinales se sont estompées! Si!!! Et retrouver le sourire fait du bien au moral et à notre entourage! (Oui ma tête bougon du matin devait être dure à supporter…)
Ce tapis me suit partout! C’est mon petit remède miracle qui, au fil du temps, à remplacé ma consommation d’anti-inflammatoires et décontractants musculaires

Malgré tous ces efforts le quotidien au travail restait difficile.
Dès que je reprenais ces fameuses positions statiques les douleurs de dos revenaient



J’en suis venue à douter de mon aptitude à garder mon travail d'illustratrice. Je pensais à une réorientation, mais dans quoi? Je ne sais rien faire d’autre!!! 

 

 

Stop, arrêtons de se torturer il me fallait un plan C !

 

J’ai donc essayé de prendre le soucis dans l’autre sens.
8 années à dessiner sur ordinateur c’était décidément pas bon pour moi. Comment garder mon job en modifiant ma manière de travailler? Et là, le papier est venu à moi.
Avec un ordinateur vous n’avez plus besoin de sortir. Les clients vous contacte par mail. On a pas besoin d’acheter du matériel ou tout au plus un disque dur tous les 5 ans.
Le papier m’a permis de bouger. Aller en boutique pour trouver les coloris dont j’ai besoin. Chercher un tube de colle ou du ruban adhésif qui me manque. Se déplacer dans mon bureau simplement pour ouvrir un tiroir. Ça semble ridicule comme mouvement mais complètement inutile lorsque même votre compta est tenue sur ordinateur.

Après une année à exploiter les possibilités du papier (en parallèle de mon travail d’illustratrice sur ordinateur, qui restait ma principale ressource faut le dire)
J’ai commencé à avoir envie de sortir de mon bureau.
8 années de travail à domicile ça peut vous rendre sauvage!
Rencontrer du monde, travailler sur une expo, proposer des ateliers enfants... Tout ça me fait bouger, pour mon plus grand bien!

Le papier a vaincu l'ordinateur!
 
Je m’éclate dans cette technique bien plus que sur ordinateur. Je n’aurais probablement jamais travaillé avec cette matière si je n’avais pas eu mal au dos, qui l’eut cru? Pas moi en tout cas.
J’utilise toujours l’ordinateur puisqu’il fait parti de mon procédé de fabrication. Je lui ai simplement trouvé un coéquipier d’enfer...


dans mon atelier papier découpé